HISTOIRE DU CHÂTEAU

Un château de cape et d'épée

Harmonie de tuffeau et d’ardoise, le château doit sa construction à un chevalier d’exception, Bertrand de Beauvau. Ce grand seigneur occupa les plus hautes fonctions au service des ducs d’Anjou, dont le roi René puis les rois de France Charles VII et Louis XI. Ses actes militaires, sa carrière de diplomate et de créancier lui permettent d’accumuler une fortune considérable. C’est en honneur de sa seconde épouse, la belle Françoise de Brézé que débute en 1439 la construction du château.

 

En forme de quadrilatère irrégulier dont les bâtiments s’organisent autour d’une cour intérieure, une tour à chaque angle, le tout ceint d’un profond fossé et d'une forte muraille. Entre ces murs une chapelle gothique précédée d’une galerie voutée d’ogives, au décor d’une qualité et d’un raffinement exceptionnel.

Un château caractéristique d’une période de transition, ou les préoccupations défensives cohabitent avec un tout nouveau soucis de confort dont les mobiliers et décors ont traversé les âges jusqu’à nos jours. 

  

   Des siècles de panache!

  Demeure familiale toujours habitée par la même famille depuis 1606, Caroline et Loïc de Ternay n'ont pas chômé, développant de nombreuses activités depuis plus de 20 ans pour conserver ce patrimoine exceptionnel. Des chambres d'hôtes on été créé et un gite à été aménagé dans l'ancienne ferme du château. Ouvert à la visite, une animation vous invites à plonger dans un jeu d'énigmes qui vous entraine jusque dans les caves à la découverte des symboles héraldiques.

Forte de prés de deux cent adhérents, l'association "Les amis du chateau de Ternay" organise de nombreux événements afin de contribuer au financement de gros travaux de restauration.

Dans cette demeure accueillante, toujours en ébullition, les projets ne manquent pas. Ternay a su conserver son âme et son panache ! un château passionnément vivant.