top of page
  • Loïc de Ternay

Scandale au château de Ternay... Usurpation d'identité, Mais que fait la police ?

Dernière mise à jour : 17 août 2021

Lors du troisième confinement nous avons entrepris la restauration de la chambre d'hôtes "d'Arsac" au château.


La chambre un peu vétuste avait vraiment besoin d'un rafraichissement et d'un embellissement. Nous avons retiré les tentures murales, restauré et repeint les plâtres et les anciens tissus des baldaquins et des rideaux qui ornaient cette chambre en début du XXème siècle. Après un gros travail de nettoyage et de restauration ces belles tentures ont pu retrouver leurs places d'origine.


Cette chambre porte ce nom à cause du portrait du fameux chevalier d'Arsac de Ternay qui, au 18ème siècle, à la demande du roi Louis XVI, commanda la flotte royale et transporta les troupes du comte de Rochambeau aux Etats-Unis pour aider les américains à obtenir leur indépendance contre les anglais.


Ce grand portrait, cloué sur le trumeau de la cheminée, le représente en tenue d'officier.

Le chevalier d’Arsac de Ternay dans le trumeau de la cheminée

Dans cette chambre, la cheminée du XVII siècles avait été peinte et repeinte à plusieurs reprise dans les couleurs douteuses et, à une époque indéterminée - probablement dans le début du XIX siècle - le portrait représentant le chevalier d'Aras avait été déposé de son châssis découpé pour l'adapter et le clouer directement sur les pierres du trumeau.


Trop drôle : le bas de la toile avait été découpé, taillé et réutilisé pour boucher le haut du trumeau et nous pouvons voir sur la photo ci-dessous ce morceau ou l'on distingue la chaussure à boucle du personnage ainsi que le pied du meuble.

Morceau du bas de la toile pour boucher le haut du trumeau.

Nous avons méticuleusement décroché la toile et…


Ho stupéfaction...

Au dos de la toile, aucun doute n'est possible, la véritable identité du personnage apparaît.

Mr Brossier de la Charpagne

On dit que la tradition orale a du bon mais il ne faut pas toujours s'y fier, nous en avons ici la meilleure preuve.


Depuis combien d'année ce portrait était-il identifié comme celui du chevalier d'Arsacde Ternay ? Nous n'en avons aucune idée mais il est certain que mon grand-père Charles (1890-1972) nous donnait cette information qu'il avait probablement lui même apprise des générations qui le précédaient.


Qui est Monsieur Brossier de la Charpagne ?

Avec certitude, il est notre ancêtre ( extrait de Généanet très simplifié)

Blason Brossier de la Charpagne : d’azur au chevron d’or chargé de trois roses de gueules.
  • Né en 1742

  • Décédé le 27 novembre 1793 à la Maison d'arrêt, Saumur (49), à l'âge de 51 ans.

  • Métier : Receveur du district de Thouars.


Parents

  • Pierre BROSSIER de La CHARPAGNE 1702